AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'infidélité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 25

MessageSujet: L'infidélité.   Mar 18 Aoû 2009 - 23:14



Véritable bête noire de la plupart des couples bien pensants, j'engendre souvent l'une des tares les plus liberticides: la jalousie. Qui suis-je, qui suis-je?

Alors l'infidélité vous en pensez quoi? Consentie ou non bien sûr!

Personnellement moi-même je pense que l'infidélité (quoique péjorative dans le terme) est nécessaire dans un couple. Je m'expliquerais plus explicitement suite à vos réactions.

________________________________________
Blog l'Enlivrée


Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mar 18 Aoû 2009 - 23:52

Je suis FAROUCHEMENT, COMPLETEMENT, EXTREMEMENT contre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour moi c'est la sanction qui est due a un dysfonctionnement dans un couple, ou a une volonté de faire du mal a l'autre. Ca engendre trop de souffrances, trop de maux, et desfois suite a ca on peut voir des réactions disproportionnées.

On ne rigole pas avec l'amour
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mar 18 Aoû 2009 - 23:55

Moi je pense que l'infidélité représente un manque auprès de son conjoint ou ami. Si une des personnes dans un couples trompe son amis, je pense que c'est pas sympa déjà parce que cela engendre beaucoup de souffrance et c'est une sorte de trahison à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mar 18 Aoû 2009 - 23:59

Citation :
c'est une sorte de trahison à mon avis.

je plussoie a 200%, et je dirais même plus C'est une trahison !
Revenir en haut Aller en bas
Uriah

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 37

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 1:21

mmm...
je pense que c'est un mythe judéo chrétien de croire qu'on peut tout trouver, aussi bien intellectuellement que physiquement chez une seule personne.

pendant longtemps, des tribus germaniques vivaient en petit comités (genre 6 femmes avec 6 hommes) et pour faire simple, ils niquaient tous ensembles -enfin 2 par 2 ^^ quand ils en avaient envie et les enfants de ces unions étaient élevés par le groupe sans souci de savoir qui était le père. Quand un des hommes mourrait au combat ou à la chasse, il était remplacé par un homme de valeur, et les biens et la subsistance étaient partagés.

Si on avait du leur demander si c'était moral, il auraient sans doute répondu que c'est la meilleur manière de survivre, et que la jalousie n'avait sans doute pas cours chez eux.


Je veux pas faire le sociologue de bas étage, mais j'ai une petite théorie...
A mon humble avis, le mariage, la fidélité et tout ça, c'est une invention des hommes à partir du moment où le "patrimoine" est entré dans l'histoire de l'humanité. Les nomades avaient des concubines ou des amantes de passage parcequ'ils n'avaient pas grand chose à laisser en héritage. A partir du moment où l'homme s'est fixé sur des terres avec un cheptel et des possessions matérielles concrètes (âge du bronze en europe ?? je suis pas spécialiste...), il devenait important de distinguer les héritiers et de ne pas dilapider l'héritage aux mains des "bâtards" (quel mot horrible devenir emo ) ...

Cette idée a ensuite été largement répandue dans les société antiques (romaines ou grecques), puis par le dogme judéo chrétien, qui lui a précisé qu'il fallait s'unir pour la vie à une seule personne dans l'amour commun de dieu, en écartant les concubines, maîtresses et compagnie...

Vous avez remarqué comme les grandes religions sont miséricordieuses pour ceux qui font la guerre à leurs semblables ? on dirait que le seul truc qui les intéresse, c'est ce qu'on fait avec notre bistouquette... Uriah
Revenir en haut Aller en bas
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 1:50

C'est pas pour une affaire de religion que je suis contre. C'est par respect pour l'autre, étant donné que je considère ca comme une trahison, j'aimerai pas faire ce que j'aimerai pas qu'on me fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Uriah

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 37

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:24

@ chewbacca : pour la même raison que l'environnement culturel des tribus germaniques dont je parlais plus haut fait qu'ils auraient trouvé insensé le mariage monogame (car ayant toutes les chances de mener à une déchéance pour la mère et l'enfant au cas ou le père biologique mourrait au combat/à la chasse), la plupart des jeunes d'aujourd'hui, tout comme toi, trouvent insensée l'infidélité. Tu vois ça comme une trahison car tu es imprégné des idées types "l'amour, c'est réservé à une seule personne". Tu n'aimerais pas qu'on te le fasse, ni le faire, tout simplement parce que culturellement ça t'es étranger.

les babas dans les communautés hippies ils s'aimaient à plusieurs, cet amour partagé leur a été souvent fortement reproché alors qu'ils ne faisaient de mal à personne... Au contraire, possibilité d'aimer plusieurs personnes = amour plus répandu = moins de jalousie, de méchanceté, de coups tordus, bref, moins de misère humaine. Dommage que ça n'existe plus, je me serais bien retrouvé dedans Uriah
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 25

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:34

J'imagine que mon point de vue risque d'être critiqué, tant mieux. Bon, je pars du principe de que la sexualité est très importante dans un couple. D'ailleurs on le voit, quand un couple va mal ou s'enterre dans la routine, la sexualité est au point mort.

Pour moi le schéma un homme et une femme qui s'aiment d'un amour fou releve du registre biblique et de l'amour idéalisé chrétien ou autre. Et à part dans les contes de Perrault, c'est impossible (jusqu'à preuve du contraire). Donc la recherche de cet amour exclusif ne peut qu'engendrer une suite de frustrations (d'ordre sexuel notamment). Ainsi progressivement on s'enfonce dans une relation lassante et non épannouissante. La communication dans le couple se tarit jusqu'à être quasi nulle. C'est le schéma traditionnel du couple blasé homme/femme et "fidèle".

La fidélité aveugle endigue les passions mais plus encore, elle fait naître le sentiment de jalousie. Il n'est pas difficile d'imaginer la réaction d'un jeune homme amoureux voyant sa promise avec un autre que lui. Ce sentiment est d'autant plus haîssable qu'il assimile l'être aimé à un objet. Objet dont on aurait la propriété et qu'il faudrait défendre contre les violations. Or Proudhon disait:"La propriété, c'est le vol!", ici c'est un peu le vol de la liberté de l'objet en question. C'est ainsi qu'on arrive à des paradoxes comme le crime passionel: Aimer tellement qu'on prend la personne pour un objet sur lequel on aurait le droit de vie ou de mort?...

Je pense qu'un couple a énormément à gagner des infidélités, tant qu'elles sont consenties bien sûr, au delà c'est de la tromperie et c'est un autre débat. Les infidélités consenties c'est le schéma d'un couple pivotal ou chacun des partenaires aurait la liberté d'aller voir ailleurs (sexuellement j'entend les sentiments étant reservés au couple proprement dit) quand il le souhaite. Ainsi le couple pourra s'enrichir des expériences de l'autre (en solo) et les expertiser avec les sentiments pour ne jamais s'enterrer dans une routine destructrice. De plus dans un amour sincère la jalousie n'a pas sa place, lorsque l'autre est dans les bras d'un(e) autre, il le fait pour son plaisir (et accessoirement pour le notre on l'a vu) or étant fou amoureux(se), c'est justement sont plaisir que l'on souhaite, et non sa frustration.

Donc voilà voilà ça redonne de l'éclat au couple et renforce les sentiments. Enfin j'crois.


________________________________________
Blog l'Enlivrée


Potentissimus est qui se habet in potestate


Dernière édition par SVK le Mer 19 Aoû 2009 - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:34

En gros, c'est que l'amour est un mythe digne du père noël a vous entendre ( pas toi Chewie, hein ).

Pour l'anecdote.

Je suis quelqu'un qui a la culpabilité facile.
Je suis sorti avec une personne qu'on apelleras R. R était amoureux de moi, moi je tentais d'oublier une personne que je ne pouvais oublier dans les bras de R. Finalement, a la fin de l'année scolaire ( cette histoire date de mes dernières années lycées ), j'envoie une lettre a R pour rompre.
R contrarié. A la rentrée suivante, je culpabilisait, surtout que les autres personnes autour de nous désaprouvait ma façon de rompre. ( mais je les emmerde, bien que je n'en sois pas fier ). Bref, a force de cultiver la distance entre nous R reussit a me rallier a lui. Ignorez moi et je vous coure aprés ^^.
Bref, Je finis par me dire R est bien en fin de compte ( surtout que mon chagrin d'amour n'est plus dans les parages ). Je finis pas coucher avec R, me sentant coupable de ne pas l'aimer comme il m'aime, une façon de compenser sans doute, je précise a R que notre relation est OFFICIEUSE. il y a S qui amoureux de R. considérant que notre relation est OFFICIEUSE, R s'envoie S. En disant que c'est faux quand j'en parles.

Bref, ce que je veut dire. c'est que, l'amour peut connaitre des dérapages, on peut tromper quand on se sent mal, pommé ou même bourré, tant qu'on aime l'autre sans concession et sans limites ! Mais tromper en tout état de cause chacun de son coté et prétendre aimer la personne, c'est de la chicade.

Aimer des personnes violentes, c'est possibles, aimer des personnes imparfaites nous le faisons tous. mais faire semblant d'aimer en prônant le libertinage c'est de l'utopie d'ado en mal de sensations.

Comme j'y ai crut, mais c'est un concept vide en fin de compte. du sexe de la séduction ok, mais en étant libre, sinon ce n'est plus du libertinage, c'est du mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Uriah

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 37

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:45

SVK a écrit:

La fidélité aveugle endigue les passions mais plus encore, elle fait naître le sentiment de jalousie. Il n'est pas difficile d'imaginer la réaction d'un jeune homme amoureux voyant sa promise avec un autre que lui. Ce sentiment est d'autant plus haîssable qu'il assimile l'être aimé à un objet. Objet dont on aurait la propriété et qu'il faudrait défendre contre les violations.

ta logique est tout simplement géniale, quand on y pense. Tu veux pas m'épouser ? Uriah l'amour inconditionnel est souvent basé sur le principe de " l'autre est ma chose. Sacrée, certes, aimée, certes, mais c'est ma chose et personne ne doit y toucher".
on n'a pas de titre de propriété sur celui, celle, ceux (!) qu'on aime. Je ne suis pas jaloux, mais c'est quelque chose que j'ai dû "désapprendre". On me l'a souvent reproché d'ailleurs, alors que c'est un espace de liberté que j'offrais à l'autre !!

" -si t'es pas jaloux, c'est que tu ne tiens pas à moi !!
- au contraire, si je suis pas jaloux, c'est parce que je sais que c'est pas parceque tu vas niquer ailleurs que je vais cesser de t'aimer. C'est moins de pression pour toi, car tu sais que tu ne me perdras pas à cause d'une aventure, et moins de soucis pour moi, car si notre amour est réel, tu reviendras. Si tu ne reviens pas, c'est que je te convenais pas tant que ça, et dans ce cas te laisser partir pour vivre quelque chose de mieux pour toi, c'est ça le vrai amour."

maintenant, pour dire ça, il faut pas être un grand inquiet, ni avoir peur de se mettre en danger. C'était bien quand ça a marché, y'a deux trois personnes qui ont su en profiter. Nos relations ont cessé pour d'autres raisons (éloignement, décision de se séparer etc...) mais j'ai eu le sentiment d'avoir vécu quelque chose de plus authentique qu'un simple amour ou l'amour propre aurait dicté ses lois pour moi Idea
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 25

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:52

Exactement! J'ai le sentiment qu'une relation en couple strict et dictée par la jalousie (avec risque de cocufiage) est plate est pratiquement sans interêt. La confiance est approximative et les malaises permanent. Tandis que ce que j'expliquais plus haut est euh... je suis en panne de mots. Plus mieux quoi.

________________________________________
Blog l'Enlivrée


Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Uriah

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 37

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:55

tu fais preuve d'une maturité étonnante en tous cas, car ce genre de problématique n'est que rarement abordée par les gens sous la barre des 22-25 ans... En général c'est après les premières années de fac qu'on réfléchit sérieusement à ce genre de trucs. Chapeau en tous cas de pousser ta réflexion personnelle sur ce terrain pas évident pour la plupart des adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 2:58

Citation :
La passion. Elle existe en chacun de nous, endormie, elle attend, et bien qu'on ne la veuille pas, qu'on ne l'appelle pas, elle s'éveille. Elle ouvre ses mâchoires et hurle. Elle nous parle, nous guide, la passion nous mène tous. Et nous obéissons. Quel autre choix avons-nous? La passion est la source de nos plus beaux moments, la joie de l'amour, la clarté de la haine, et l'extase du chagrin. Elle fait parfois souffrir plus qu'on ne peut le supporter. Si nous pouvions vivre sans passion, peut-être que nous connaitrions la paix, en quelque sorte, mais nous serions creux, des pièces vides, humides, sombres, aux volets fermés... Sans la passion, nous serions vraiment morts.


Putain parler de sentiments avec philosophie c'est mourir a petit feu !
J'ai vécu cette putain de passion, se poser autant de questions c'est quand on s'ennuie ! quand on a pas aimer a désespérer !
Ce n'est pas considérer la personne comme un objet d'être jaloux, c'est avoir peur que cette personne nous quitte, détester l'idée qu'un autre frotte sa peau contre la sienne, qu'un autre enfile sa *** a l'intérieur de cette personne qu'on chéri. la jalousie est un sentiment humain, pas un mot qu'on décortique en philosophant. c'est infâme !!!
J'ai vu des personnes que j'aimais dans les bras d'autres et j'en avais les tripes a l'air !
J'ai eu les genoux écorchés a force de me battre pour sortir la personne que j'aimais de la merde quand laquelle il s'enfoncait.


Si votre relation vous emmerde mais quittez la personne ! C'est que vous n'êtes pas fait pour elle/lui !!!

Les relations "tu couches avec qui tu veux, mais tu m'aimes que moi" c'est de l'hypocrisie. Le sexe n'est pas grand chose, on l'apprend avec le temps.

Etre libre et collectionner les poules et les dindons c'est déjà plus honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Rykian

avatar

Nombre de messages : 291
Age : 32

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:00

Tiens, c'est amusant (ou pas). J'ai vécu un peu la même que Keir chose avec une L.

Sinon, je trouve le mot "infidélité" mal choisi ou incomplet ici. Finalement, il est juste question d'aller coucher ailleurs dans le thread.
De mon côté, ça a tendance à me chagriner. J'aime bien réserver certaines choses à mon seul couple quitte à être l'objet de ma bien aimée. Et puis le coup des couples ravivé par le libertinage, c'est peut-être une solution pour certains mais pour autant je pense qu'il existe d'autres choix, moins "faciles". (Parce que oui, ça me semble être une solution de facilité).

En tout cas, je l'ai mal vécu moi.

________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Uriah

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 37

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:00

Keir, tu dis : "le sexe n'est pas grand chose"

ben justement, dans ce cas, pourquoi cet ostracisme envers l'objet de ton amour si jamais une fois en soirée il fait ce "pas grand chose" avec un inconnu et passe à autre chose le lendemain ?

je dis pas ça pour te faire suer hein, c'est juste que le raisonnement marche dans les deux sens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:07

je parle dans le sens que le sexe n'est pas banal.

J'ai vécu le sexe sans sentiment = amertume
sexe + sentiments = complétude

Au final je considère qu'une relation marche a 20% sexe et 80% sentiments

c'est ce que je voulais dire par rapport a l'importance su sexe dans une relation.
Sabrya dit que le sexe a une importance et qu'il peut créer la lassitude du couple.
Quand le sexe est mort et qu'il n'y a plus rien a faire ( mais plus rien DU TOUT ) c'est que les sentiments n'y sont plus. il n'y a plus d'harmonie. donc, plus de couple.

Quand on voit tous ces désespérés qui vont achetés ces bouquins sur "le sexe & le couple", ça fait rire, parce que, quand tu ouvres ces mêmes bouquins, t'es mort de rire.



Je connait le père de mon ex. Il a 53 ans, il a épousé la femme qu'il aime depuis 33 ans, il y a 1 ans avec un bébé dans la volée. il n'ont aucun problème de sexualité, les cabines de toilettes de l'avion en sont témoins Uriah
Revenir en haut Aller en bas
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:30

Nan mais lol, a vous lire j'ai l'impression d'être pris pour un doux rêveur. Y'a des moyens de pas sombrer dans la routine, si on aime vraiement l'autre personne on essaierai justement de pas laisser s'installer cette routine. J'parle pas que de sexe, mais y'a toujours moyen de s'éclater pour éviter de se laisser aller, faire des activités ensemble (sans être trop collant), sorties ect.... y'a toujours moyen. Pareil pour le sayxe, y'a d'autres pistes a explorer.

Citation :
Les relations "tu couches avec qui tu veux, mais tu m'aimes que moi" c'est de l'hypocrisie

+100000 cheers

j'suis désolé, y'a des choses qu'on réserve à l'être aimé, si y'a coucherie ailleurs, intentionnele ou pas c'est qu'ya un problem, soit faut le rêgler, soit faut rompre.

J'sais pas si vos partenaires sont un peu ennyuyant dans un de ces domaines, mais a lire SVK et Uriah, j'ai l'impression que c'est le cas :suspect: . J'sais pas vous avez pas de remords? J'suis désolé c'est mille fois plus meilleur de coucher avec celui ou celle qu'on aime que autrement. Un couple qui va bien, y vont pas voir ailleurs. C'est pas liturgique ni chimérique comme vous l'avancez, c'est physiologique et psychique. Bien évidemment ca n'empèche pas d'avoir des fantasmes, c'est normal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:34

Mais il faut avoir des fantasme c'est cela qui créer un équilibre psychologique chez l'être humain ( c'est de la psycho Uriah )

Mais faire attention a ne pas tous les réaliser car, sinon on devient blasé et frustré.

Je suis d'acc avec toi Chewie. Faire l'amour avec une personne qu'on aime c'est le pied ( l'union de l'euphorie physique et psychologique, c'est l'extase ).

J'ai rarement pris mon pied avec des personne que je n'aimais pas, genre R ^^
Revenir en haut Aller en bas
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:41

Citation :
J'ai rarement pris mon pied avec des personne que je n'aimais pas, genre R ^^

Bhaa j'dirais pas trop ca, j'ai eu des truc pas mal en histoires d'un soir, mais c'est vrai que c'tait pas aussi bon qu'avec la personne qu'on aime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:42

je veut dire que psychologiquement, t'as un gout amer quand tu sais que la personne ne penseras même plus a toi.
Revenir en haut Aller en bas
Delete
BANNI


Nombre de messages : 3256

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 3:45

Keir a écrit:
je veut dire que psychologiquement, t'as un gout amer quand tu sais que la personne ne penseras même plus a toi.

Dans l'optique ou je sais que c'est juste un délire d'une nuit, ca me pose pas tant de problem.

T'être passque j'garde souvent contact scratch et qu'on reste bons camarades. Mais je reparle rarement de la nuit fatidique avec la personne concernée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 4:07

J'lai déjà fait, coucher avec un pote, ça fait bizarre. mais après on en a rit. On sait qu'on est des bons coups tous les deux Uriah Laughing


Pis mes ex sont mes amis... enfin certains ( Y sont même sur le fofo ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 10:07

Je trouve que le discours d'Uriah et SVK s'apparente à un discours de gens marié depuis plus de 20 ans. Vous vous faites chier dans vos relations alors vous avez besoins de plus de personnes dans votre lit. C'est assez primaire je trouve. Donc la philosophie de comptoir voilà quoi.

En attendant si la lassitude s'installe dans un couple c'est qu'on est pas assez attentionné envers celui/celle qu'on aime.

J'ai connu un couple qui fonctionner exactement comme ça et qui disait, et c'est véridique. On s'aime mais on peu aller voir qui on veut quand on est pas ensemble. Il fonctionnait donc sur ce principe d'aller voir ailleurs de manière consentie. Ca fonctionnait... Pendant un temps. Y'a un des deux parties qui supportait pas d'être cocu ( consentie mais cocu hein.. ) et qui se donner pourtant l'autorisation d'aller voir ailleurs. Autrement dit toi tu m'es fidèle et moi je fait ce que je veux. Tiens objet vous avez dit objet ????

Il se disait qu'ils s'aimaient et qu'ils finiraient leurs vie ensemble, et pour ça ils se permettaient d'aller voir ailleurs. Résultat de l'équation : je vous laisse devinez ou langue au chat ? BAh ils se sont séparé et ça a été ultra violent.

De plus partons du principe qu'un couple fonctionne exactement comme ça depuis un moment. Les " conjoints " multiplient les conquêtes. Y'a bien un jour ou y'en aura un qui sera tomber fou amoureux d'une de ses conquêtes et qui quittera l'autre. Ou scenario catastrophe y'aura une des conquêtes qui fera tout pour récuperer un des deux " conjoints ".

Conclusion pour moi : ce genre de relation n'est que source de douleur, frustration encore plus grande, insasiabilité qui mène au final à l'oublie du couple qu'on formait à la base. Et surtout ces prises de tête vos trucs. Depuis quand les sentiments et la vie de couples doit être prise de tête ? Vous vous simplifiez pas la vie ou peut être trop comme l'a dit chewie.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 25

MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 11:21

Nan c'est justement vous qui vous prennez la tête. Vous n'arrivez pas à prendre de la distance avec le stéréotype du couple traditionel: parce que vous avez toujours vu l'amour comme ça, que c'est quelque chose qui vous est inculqué depuis la plus tendre enfance comme toutes les autres normes sociétales.

Vous ne semblez plus croire à la pluralité de l'amour comme si tout ce qui s'éloignait de votre idéal condamnait ses protagonnistes à la souffrance. Comme si la voie royale énoncée plus haut était la seule valable.

________________________________________
Blog l'Enlivrée


Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'infidélité.   Mer 19 Aoû 2009 - 15:55

faut arrêter les conneries. arrête avec ce terme profondément débilement philosophique de "stéréotype du couple traditionnel"

ce stéréotype tu le vois a la tv, pas dans la vie. !

Franchement, on m'a pas inculqué ça dans mon enfance !!!
Mon père était un con fini qui trompait ma mère a tour de bras et lui faisait du chantage affectif en demande sexuelle digne des PRON. Alors l'image du couple bienheureux, elle est LOL.
Mon père les multiplie les conquêtes aujourd'hui, ben il se retrouve toujours seul comme un vieux con parce qu'il trouve toujours des défauts en fins de compte !!!

Faut arrêter les débilités.
J'y crois parce que je l'ai vécu et c'était assez fort pour que le m'en souviennes et j'en ai encore des bleus au coeur.

Si c'était une illusion, ben je suis bon a enfermé en mythomane !


La philo n'explique pas les faits humains, elle décortique pour donner l'illusion de paraitre plus intelligent en donnant des conseils de merde de façon condescendante. faut arrêter de se masturber le cerveau quand les faits sont a portés de main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'infidélité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'infidélité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» David confirme son infidélité...
» Infidélité dans le couple: l'homme seul responsable?
» Petite infidélité
» Cas d'infidélité...!!!! que ferez vous a ma place ?
» Quel comportement faut t'il avoir face a un homme infidèle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eclectique :: SCIENCES & PARASCIENCES :: Psycho & Santé-
Sauter vers: