AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Féminiser les textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 0:47

Citation :
Certains textes, dans les infokiosques, sont féminisés : truffés de -e, de E, de /euse, de terminaisons hybrides et néologiques. Par "féminiser" le langage, on entend bousculer cette bonne vieille grammaire, qui voudrait faire primer le masculin sur le féminin. Cet état de fait n’est pas anodin. Le langage est un reflet de notre société patriarcale : non seulement il catégorise tout ou presque en deux genres sexués, mais en plus il entretient la domination d’un genre sur l’autre. Parce qu’il est notre premier mode d’expression, il a une fonction fondamentale, et peut être utilisé à bien des fins. S’il est structuré, le langage est également structurant : il conditionne notre pensée, la formate. Le langage guide notre vision du monde. Remodeler le langage c’est refuser une domination, construire d’autres inconscients collectifs.

En cela, la féminisation nous semble bien sûr insuffisante puisqu’elle conserve en elle la division en genres masculin et féminin. Mais révolutionner complètement le langage est une tâche lourde, qui prend du temps autant pour réfléchir et construire cette révolution que pour la pratiquer, la vivre "spontanément". Le langage, les mots, les expressions, ça vient "tout seul", par habitude, mais ça ne vient pourtant pas de nulle part...

Citation :
Quelques éléments simples pour féminiser vos textes :

- Ne pas employer que les mas­cu­lins. Exemple :

Écrire « Les travailleuses et les travailleurs en grève » plutôt que « Les travailleurs en grève ».
- N’oubliez pas d’accor­der les adjec­tifs ! Exemple :
« Les travailleurs et les travailleuses ont été licenciéEs. »

- Féminiser les termes et soyez créa­tive/fs ! Exemples :
Les bergers et les bergères = les bergerEs
Les squatteuses et les squatteurs = les squatteureuses ou les squatteurSEs
Ceux + celles = ceulles
Eux + elles = eulles
Ils + elles = ielles

- Favoriser l’uti­li­sa­tion des mots neu­tres et fémi­nins de pré­fé­rence :
« Les personnes » plutôt que « les hommes » ou « les individus »


Exemple de texte :
Si nous sommes devenu-e-s squat­teu­reu­ses, c’est bien par néces­sité, néces­sité de vivre hors du monde qui ne nous laisse le choix que d’être exploité-e-s, humi­lié-e-s, dépos­sédé-e-s, névrosé-e-s. Nécessité de faire de nos exis­ten­ces à tous­tes une ser­rure explo­sée, un car­reau pété dans les murs érigés par ceul­les qui nous domi­nent.
Tant qu’ielles joue­ront avec nos vies, qu’ielles se méfient de nos sou­ri­res !

Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Wawash

avatar

Nombre de messages : 2940
Age : 30

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 8:49

J'en pense que ça peut être une bonne idée mais qu'y faut s'habituer à le lire parce que toutes ces terminaisons au début ça fait mal aux yeux.

Sinon dans un bouquin que j'ai lu dernièrement (pour arrêter la clope) c 'est destiné spécialement aux femmes donc tout est au féminin, et j'ai trouvé ça quand même assez agréable, j'étais surprise parce que j'aurais pas pensé en fait.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Violent Soho - Muscle Junkie

So dig my head into the ground,
this muscle jinkie tied me down.
And cut my limbs stuff them with air,
I won't, I can't I can't breathe here.
Revenir en haut Aller en bas
http://rockthiswayforum.forumsactifs.com/forum
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:13

Totalement contre, on arrive à des mots difficiles à prononcer et franchement pas forcément très beaux à entendre.
C'est même un faux combat...vous feriez mieux de vous battre pour l'égalité entre les salaires par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:35

Laissons l'égalité des salaires à "ni putes ni soumises" si tu veux bien on préfère s'attaquer à la source, expliquée dans les "gender studies" américaines. Le mieux concernant la grammaire ce serait la création d'un neutre qui puisse évoquer les deux à la fois sans surcharger le sens.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:38

je pense que ce topic me fait chier, aucun intéret.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:40

Bah si ça ne t'intéresse pas, Keir, je te sens pas obligé de répondre!

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:41

on me demande mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:47

Bah la moindre des choses c'est de le développer. Et de l'expliquer.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:56

je n'ai jamais été géné ou influencer par le mode d'écriture habituel. ce chipotage est juste inutile a qui entend la logique intelligente de ne pas se formaliser a un mode de "pensée".
Voila, en gros, y a que les cons qui verront encore dans la masculinisation de l'écriture, une suprématie de l'homme sur la femme, a l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Hephaïstos

avatar

Nombre de messages : 345
Age : 22

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 11:58

Contre. Ca part d'une bonne intention, mais Richter et Keir ont raison. Et je trouve qu'on ne doit pas toucher à la langue française comme ça, elle commence à être déjà beaucoup trop truffée de mots moches récents: l'anglicisation des termes, la weshisation alors rajouter la féminisation? Pauvre langue française...
Et surtout que c'est pas ça qui arrêtera le sexisme... C'est comme arrêter l'eau en se brossant les dents pour faire l'écolo.

________________________________________
Sanctuary Of Fate, LE forum metal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuaryoffate.metalforum.xooit.fr
Monkey Laugh

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 25

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Ven 23 Sep 2011 - 14:38

Bon, je me joins au débat pour une fois. parasite
Juste pour situer, je serais plutôt pour l'évolution de la grammaire, même si je concède que ce n'est pas la priorité pour l'instant (égalité des salaires, tout ça...). De toute façon, je ne me considère pas comme un militant, pour quelque cause que ce soit.

Keir a écrit:
je n'ai jamais été géné ou influencer par le mode d'écriture habituel. ce chipotage est juste inutile a qui entend la logique intelligente de ne pas se formaliser a un mode de "pensée".
Voila, en gros, y a que les cons qui verront encore dans la masculinisation de l'écriture, une suprématie de l'homme sur la femme, a l'heure actuelle.

Comme écrit dans l'introduction du sujet, le langage est structurant. Le langage et la pensée sont interdépendants, du moins une partie non négligeable de la pensée (je mets de côté la pensée non-verbale). L'exemple des enfants sauvages le montre bien. D'ailleurs, c'est grâce aux enfants sauvages que l'on a réussit à mesurer l'importance de la culture (et donc, en partie, du langage) dans le comportement des gens.
Tout ça pour dire que la masculinisation du français n'est pas si innocente que ça. Et mine de rien, la blague un peu nulle qui circulait il y a quelques années ("un homme à femme, c'est un séducteur ; une femme à homme, c'est une pute") met le doigt dessus. Et je ne parle même pas des ouvrages plus sérieux à ce sujet. A propos, d'ailleurs, je trouve la langue anglaise beaucoup plus saine, avec leur article "the" dont le genre est indéfini. De même pour le "he/she/it".

Hephaïstos a écrit:
Et je trouve qu'on ne doit pas toucher à la langue française comme ça, elle commence à être déjà beaucoup trop truffée de mots moches récents

En même temps, une langue, ça n'est pas statique, ça évolue, sinon on en serait encore avec le vieux français. Et je ne sais pas ton aviaire, mais l'ancien françal, ça a tendance à m'entarier sérieusement. parasite
Blague à part, la féminisation des textes, je trouve pas ça spécialement beau non plus (après, c'est aussi une question d'habitude). M'enfin, autant la solution de faire des phrases type "les travailleuses et les travailleurs en grève", je trouve ça lourd, et ça nuit beaucoup à la fluidité et au rythme d'une phrase, autant la solution d'inventer des nouveaux mots, je trouve qu'il y a quelque chose à creuser là-dedans. Smile
Après, certes, ça n'arrêtera pas le sexisme, mais à ce compte-là, y a pas grand chose qui permette de changer les mentalités rapidement, donc autant abandonner tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
K.Heva

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 32

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Dim 25 Sep 2011 - 12:03

Ben je ne suis pas contre une évolution du langage en ce qui concerne la féminisation des métiers par exemple, et inversement (sage femme/sage homme par exemple). Puisque la société change et que les femmes travaillent, ça me parait pertinent.

En ce qui concerne la règle de grammaire, le masculin continue de dominer le féminin à notre époque et sacrifier une règle de grammaire par soucis de bienséance, pour moi tout du moins, n'est pas pertinent.

Si le langage reflète la société, alors cette règle de grammaire est encore d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://k.heva.over-blog.com
kerby

avatar

Nombre de messages : 2920
Age : 43

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Dim 25 Sep 2011 - 12:17

sage homme ne sera jamais utilisé car la définition même de sage femme reste encore trop ambigue. Pour certain la femme désigne celle qui assiste et aide à l'accouchement et pour d'autres la femme déésigne la mère.

Pour en revenir au sujet je suis pour la féminisation des termes désignant un métier, par exemple policier/policière, pompier/pompière etc ....... Ainsi que dans certain domaine encore trop masculin comme l'armée,la police pourquoi donner du mon adjudent, mon capitaine à une femme gradée en lieu et place de ma adjudent ou adjudente, ma capitaine. Certe cela semble étrange à prononcer car nous n'y sommes pas habitué, mais une fois entré dans la langue et avec le temps je pense que les gens s'y hanitueront.

Après en ce qui concerne la grammaire je suis plutôt contre, la grammaire française étant déjà assez compliquée comme cela je trouve ridicule de vouloir aggraver encore les choses avec des "ceulles" , des "eulles" ou des "ielles".

________________________________________
Que serait la vie sans la musique. Prendre la route avec juste le bruit des véhicules, circuler à pied en entendant les bruits de la ville, cherhcer l'inspiration dans le silence.
La vie serait bien morne sans musique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://kerberus.skyrock.com/
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Dim 25 Sep 2011 - 12:38

Mon avis rejoins le tien, je ne suis pas contre l'idée pour ce qui est de féminiser les mots.
Cela dit, en créer de nouveaux en mélangeant un masculin et un féminin n'a aucun intérêt si ce n'est de me donner du taf en plus quand j'aide ma nièce à faire ses devoirs! Uriah

Le fait est que dans ces cas là, le mot existe au féminin, alors pourquoi dire "ceulles", alors qu'on peut encore et toujours dire: "celles et ceux"? Ça n'a franchement rien de compliqué à gérer...

Enfin bref, pour ce qui est des métiers on a déjà pas mal avancé depuis l'époque où le mot auteure n'existait pas. Des mots ont déjà été féminisé, il y en a certes peu et il est difficile de fouiller dans sa mémoire pour les retrouver mais ils existent.
D'autre part, il y a des mots qui incluent dans un même temps le masculin et le féminin, comme les mots peintre, ministre, anthropologue, etc...

Je pense en fin de compte que la question n'est pas de chercher à inventer des mots, mais juste de repenser à certains termes qui excluent soit la femme soit l'homme dans la façon dont on l'entend. On n'entend pas parler de soudeuse, de cordonnière, de sage-homme (puisqu'on en parlait), on parle de baby-sitter au féminin, de chef cuisinier au masculin, on n'entend pas parler non plus de chirurgienne.
Les exemples sont nombreux et c'est là que ce topic a son intérêt, c'est qu'il est vrai qu'on a un peu oublié qu'aujourd'hui, ces métiers sont mixtes.

Mais pour autant, ne changeons pas les règles de grammaires élémentaires. Il suffit de se rappeler de rajouter le féminin au mot qui suit "une" ou "la", et le masculin lorsque le mot est précédé de "un" ou "le".
Pourquoi chercher plus loin?


________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?
Revenir en haut Aller en bas
Clockwork Orange

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 29

MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Lun 21 Mai 2012 - 21:23

Le but supposé de cette mesure ? Bah rien, encore une fois. J'suis personnellement convaincue que les féministes tombent à chaque fois à côté des revendications importantes. A croire qu'il est plus confortable de discutailler sur des sujets totalement stériles (et dont tout le monde se fout, j'ai l'impression). A mon humble avis, faudrait déjà commencer à se les bouger pour l'égalité salariale, la parité dans les postes pro, ce genre de trucs, quoi. Et surtout ne pas se tromper de cheval de bataille, parce que, à mes yeux de même-pas-citoyenne-mais-citoyenne-quand-même, ça commence en devenir franchement ridicule et bidonnant.

________________________________________
"Quand je vois leur façon de se ronger les ongles de pied pour chercher la cause du mal, moi je dis qu'il y a là de quoi me transformer en bon petit maltchick rigolard. Est-ce qu'ils vont chercher la cause du bien ? Alors pourquoi l'autre bord ? S'il y a des lioudis qui sont bons, c'est qu'ils aiment ça, et c'est pas moi qui les gênerai dans leurs plaisirs, mais vice-versa. Et moi je suis un pilier de l'autre bord."
[Clockwork Orange, A.Burgess]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Féminiser les textes    Mer 13 Juin 2012 - 14:11

Qu'une langue évolue, certes, mais tout de même. Pour moi, l'évolution d'une langue ne peut pas se justifier par des revendications (féministes ou pas d'ailleurs), et ne peut pas non plus se faire en "inventant" des mots. "Evolution", ça veut bien dire ce que ça veut dire, et il me semble (je me trompe ptêtre) que ce sont des mots qui existent qui se modifient par commodité (prononciation, etc), pas parcequ'un groupe de personne l'a décidé.
Alors, féminiser les noms de métier, c'est la seule chose qui me semble justifiée.
Rajouter des terminaisons, quand on voit comment certaines personnes écrivent, ce serait rajouter encore aux problèmes d'orthographe... (Surtout que c'est le genre de décision qui passe, sans réellement en informer les gens, alors je vois pas l'interêt).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Féminiser les textes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Féminiser les textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues
» Une possibilité d'éditer ses textes *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eclectique :: SOCIETE :: Société & Politique-
Sauter vers: