AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Azède



Nombre de messages : 4621

MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Jeu 10 Nov 2011 - 23:58

RTH a écrit:
J'ai déjà eu à errer dans une ville de nuit oui, personnellement il ne m'est pas venu à l'idée de dormir, que ça soit sur un banc ou par terre. Je préfère passer une nuit blanche qu'une mauvaise nuit. Ensuite, j'ai parlé des bancs parce que le débat se centrait sur la situation des SDF à ce propos précis. En virant cet objet, tu changes de contexte et tu me fais dire ce que je ne dis pas.

Passes une nuit blanche si tu veux mais le SDF qui n'a pas le choix il faut bien qu'il dorme. En virant cet objet? Hein quoi? Je m'adressais pas spécialement à toi dans mon post c'était un "tu" général.
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 0:00

RTH a écrit:

Ça dépend quel aménagement. Globalement, les différentes politiques d'aménagement du territoire depuis les années 60 et l'influence "Le Corbusienne" sont catastrophique pour la cohésion et le vivre ensemble.

Est-ce une influence de Le Corbusier ou une dérive de cette influence ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 0:15

Joyce a écrit:
RTH a écrit:
J'ai déjà eu à errer dans une ville de nuit oui, personnellement il ne m'est pas venu à l'idée de dormir, que ça soit sur un banc ou par terre. Je préfère passer une nuit blanche qu'une mauvaise nuit. Ensuite, j'ai parlé des bancs parce que le débat se centrait sur la situation des SDF à ce propos précis. En virant cet objet, tu changes de contexte et tu me fais dire ce que je ne dis pas.

Passes une nuit blanche si tu veux mais le SDF qui n'a pas le choix il faut bien qu'il dorme

Faudrait p'tet savoir ce que tu veux, au post précédent tu argumentes en prenant soin d'éluder du débat la situation des SDF, je cite "sans parler des clodos", et là il faut remettre ça sur le tapis ? Comment tu veux mener un débat cohérent comme ça ?

Et pour répondre à ta remarque, je t'invites à relire ma première intervention sur le topic, où je dis que le vrai problème pour ce public, au delà des bancs retirés reste le manque de réponses de l'action social et la formation inexistante des professionnels du travail social, sans parler de la volonté déficiente de l'Etat. Si ces derniers points étaient traités correctement, je pense que la question des bancs publics ne se poseraient pas de manière aussi fallacieuse.

Le coup des bancs ce n'est que déplacer le problème et l'ajourner. Au final, que le type dorme sur un banc ou par terre je m'en fout, je trouve ça scandaleux l'un comme l'autre.

Faire pression pour laisser les gens dormir sur un banc ? Je dis perte de temps et d'énergie. Je préfère encore soutenir l'ouverture de nouveau Centres d'Hébergement d'Urgence (encore que ceux-ci ne règlent que le problème de la nuit), ou encore mieux, de CHRS. Là on aurait un vrai combat à mener pour une vrai amélioration de leur situation.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 0:19

En fait j'ai oublié un mot, je voulais dire "Même sans parler des clodos". Mais je veux pas détourner le sujet des clodos parce que dans l'affaire c'est eux que ça fait bien chier.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
kyungjin
Prononcez "kyungjin"
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 42

MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 0:59

Mon propos va peut-être paraître futile par rapport aux bancs anti-clodo (qui au passage existent depuis longtemps, la gare de la Part Dieu ne dispose que de ça).

Concernant l'aménagement urbain, je parlerai d'un autre sujet, les sports de glisse que sont roller et skateboard. C'est bien connu, les riders sont de sales délinquants qui ne pensent qu'à casser du mobilier urbain.

Face à ça, 2 attitudes, 2 politiques s'opposent:

1 - la conne.
Répression et / ou dispositifs anti-riders de ce type :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A Angoulême, on a une immense magnifique (ironie) place en béton vide et morte où les seules personnes à l'animer un peu sont les skaters. Ils risquent (et se prennent) des amendes de 13 euros en vertu d'un vieil arrêté municipal interdisant les jeux sur la voie publique.

2 - l'intelligente.
Quand la conception d'un espace urbain tient compte de ces utilisateurs particuliers.
Il existe du mobilier urbain expressément conçu pour, comme ce banc:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais même sans ça, avec un aménagement qui tient carrément plus du street park comme à Nantes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(article sur la place du roller en ville)

Ou un aménagement réfléchi pour concilier tous les usagers comme ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Maurepas 78, Anticipation détournement mobilier urbain )

Devinez quelle politique je préfère ? parasite

________________________________________
Perles d'enfant, les mots de ma fille en strips.
"Je n'existe pas parce que je clique, j'existe parce que je réfléchis." (Lao-Tseu, VIè siècle av. JC)
Revenir en haut Aller en bas
http://kyungjin.canalblog.com
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 1:10

Ah oui les street park ! je trouve le concept génial ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   Ven 11 Nov 2011 - 1:16

La repression version 1 est super dangereuse pour le skate/roller, et le pire c'est que tu peux pas l'ouvrir contre la ville qui peut te mettre en danger en faisant ca.
par contre, une personne en fauteuil, bequille, qui se prendrait dedans, ce serait foutrement comique que la ville s'explique.. *reflechis a un plan diabolique* Uriah
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse paranoïaque-critique de l’espace urbain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Enquête (Internet et paranoïa)
» La théorie du genre : réalité ou paranoïa ??
» Messieurs 88
» Questions/réponses
» François Asselinau : dernier gaulliste honnête ou paranoïaque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eclectique :: SOCIETE :: Société & Politique-
Sauter vers: