AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La prostitution des étudiant(e)s

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lumie Naissante

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 27

MessageSujet: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 13:22

M'étant retrouvée face au fait par le biais d'une [ex] meilleure amie, il y a peu, assez surprenant, d'ailleurs je pense beaucoup depuis à la prostitution des étudiant(e)s.
En effet, j'avais déjà vu certains reportages [Zone interdite, enquetes exclusives, le magazine de la santé..) et me disais que cela touché les populations défavorisées. Or, il se trouve que ma connaissance n'est pas de ce milieu. Alors je m'interroge tres souvent..

Alors j'vais vous dire ce qu'elle m'a expliqué:

A. est une jeune étudiante de 23 ans en IUT afin de devenir éducatrice spécialisée. Cela fait 2 ans qu'elle est dans le supérieur. Du jour au lendemain sa vie a basculée lorsqu'elle s'est mise à "vendre son corps" pour quelques euros.

Lorsque j'lui demande pourquoi elle fait ca, elle me dit que c'est de la faute de ses parents, qui ne lui viennent pas en aide comme ils le devraient, comme elle en aurait besoin. Or, je sais que ses parents sont tout deux des ingénieurs banquiers. Elle na jamais eu à se plaindre coté finances. Est ce que justement, le fait qu'elle a toujours eu ce qu'elle voulait, maintenant tout de suite, et que dés que ses parents lui disent de travailler pour se payer une psp, un resto ou autre, ca l'embete du coup elle se prostitue? Ou est ce que vraiment ses parents ne l'aide plus?

Ce qui m'étonne encore plus, c'est que son enfance a été des moins tres chamboulé (viol, agression sexuel, psy pendant de nombreuses année etc..) Alors comment arrive t elle à pratiquer?

Elle me dit qu'elle parle sur msn et vià des tchat pour ses clients, elle les choisit en fonction de leur age 30-35ans ou 60ans et+ mais pas moins de 30ans pasque comme elle me dit "les vieux sont plus cool".

Comment, des personnes (clients) peuvent faire ce qu'ils font sachant que la prostituée pourrait être leur gosse?

Je lui ai demandé quel genre de personne voyait elle, et ce sont des gens qui ne s'entend plus avec leur conjoint(e) ou qui ont seulement besoin d'affection, d'ecoute..

Elle fixe ses tarifs à 150e pour 2h.. Bien souvent, le restaurant lui est offert..

Elle m'a dit que quand elle a besoin d'argent, c'est rapide et c'est une grosse somme.

Donc je lui ai demandé comment elle faisait avec sa relation amoureuse. Et c'est là qu'elle m'a dit que c'était depuis que son petit copain l'avait quitté sans raison.


Que pensez-vous de ce phénomène qui touche de plus en plus de jeunes ?
Avez-vous des anecdotes à nous raconter, des témoignages de personnes qui y ont éventuellement eu recours ?
Concevez-vous que l'on puisse en arriver là ?
Que croyiez-vous qu'il faudrait faire pour y remédier ?

Ces questions ne sont que des pistes, par pitié n'y répondez pas comme si c'était une interrogation . Ce sujet est là pour partager nos impressions sur un sujet qui touches des jeunes comme vous et moi..






________________________________________
~°o°~ Lumie respire le Printemps perpétuel, la renaissance de l'amour et de la vie ! Ouverte à tout, curieuse de tout, avide de nouvelles rencontres et de découvertes, Lumie est en floraison constante et ininterrompue ! Et même si Lumie n'en a pas encore conscience, ses passions sont sans limites et rien ne saurait arrêter la marche de ses rêves et son amour de la vie ! Quand elle commence à rêver, l'Univers entier la soutient... Lumie a la couleur de la Vie. ~°o°~
Revenir en haut Aller en bas
http://artment.free.fr
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 14:40

Pour ma part, je n'ai pas été confronté de près ou de loin à la prostitution étudiante et je ne connais pas assez le sujet pour en parler sans trop dire de conneries.

En fait, moi ce que je me demande c'est comment ta pote vit le fait de vendre son corps et si elle le fait vraiment par nécessité ou juste parce que c'est de l'argent facile, plus facile en tout cas que d'aller bosser à McDo après les cours. Et si c'est le cas, là effectivement je me demande comment on peu en arriver là sachant qu'on a une alternative. Elle range son amour propre au placard le temps de faire une passe ?



Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Lumie Naissante

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 27

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 14:56

Anagram_Underscore a écrit:
En fait, moi ce que je me demande c'est comment ta pote vit le fait de vendre son corps et si elle le fait vraiment par nécessité ou juste parce que c'est de l'argent facile, plus facile en tout cas que d'aller bosser à McDo après les cours. Et si c'est le cas, là effectivement je me demande comment on peu en arriver là sachant qu'on a une alternative. Elle range son amour propre au placard le temps de faire une passe ?

Bah je sais pas trop comment elle le vit.. Elle ma pas dit que ca l'equiquiner..

C'est en lui disant que ses parents étaient là pour financer ses études qu'elle m'a répondu que ses parents l'aider sans l'aider et que ce qu'elle faisait lui permetté d'avoir de l'argent assez rapidement, que ses parents ne voyaient pas puisque c'était du liquide.

Elle m'a même proposé de le faire... scratch

Un bout de notre conversation...

Citation :
A dit:
Je propose assez rapidement
Je leur demande si une rencontre tarifées les interesse, si c oui on en discute et voila
Ca ne se passe pas chez moi, sois il payent lhotel soit jez vais chez eux
Lumie Naissante dit:
T'as pas peur?
A dit:
Tu as tjs un peu peur mais je leur parle avant sur msn et svt au tel donc apré tu vois deja a peu pré le genre de personne
et pi tu demande ce qu'il veulent toi tu dit cke tu veux pas...
depuis ke je le fais ça c mal passé une fois seulement dc oui jai été un peu perturbé juste apré mais bon kan on a l'argent et kon en a besoin apré ça passe
mais bcp sont sympa, certains payent le resto, discute, on juste besoin de tendresse et d'attention pck il l'on plu avec leur femme, en plus je m'habille normalement (jean's pull)



Donc, je ne sais pas trop quoi penser vraiment... scratch



________________________________________
~°o°~ Lumie respire le Printemps perpétuel, la renaissance de l'amour et de la vie ! Ouverte à tout, curieuse de tout, avide de nouvelles rencontres et de découvertes, Lumie est en floraison constante et ininterrompue ! Et même si Lumie n'en a pas encore conscience, ses passions sont sans limites et rien ne saurait arrêter la marche de ses rêves et son amour de la vie ! Quand elle commence à rêver, l'Univers entier la soutient... Lumie a la couleur de la Vie. ~°o°~
Revenir en haut Aller en bas
http://artment.free.fr
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 15:30

C'est louche quand même...Limite elle te vend ça comme si c'était génial, la solution à tout les problèmes d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Lumie Naissante

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 27

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 15:34

Bah oui... Alors mito? Heureuse? sans gêne? Ou alors elle aime ca ?!

________________________________________
~°o°~ Lumie respire le Printemps perpétuel, la renaissance de l'amour et de la vie ! Ouverte à tout, curieuse de tout, avide de nouvelles rencontres et de découvertes, Lumie est en floraison constante et ininterrompue ! Et même si Lumie n'en a pas encore conscience, ses passions sont sans limites et rien ne saurait arrêter la marche de ses rêves et son amour de la vie ! Quand elle commence à rêver, l'Univers entier la soutient... Lumie a la couleur de la Vie. ~°o°~
Revenir en haut Aller en bas
http://artment.free.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 15:47

C'est dommage de s'appuyer sur ce genre d'exemple bas de gamme sur une chose si triste et aberrante en soi. Il y a d'autre exemple bien plus injuste de fille qui n'ont "malheureusement" pas "le choix", ou sont exploités. Même si on a toujours le choix, avec la morale tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 16:00

Citation :
Bah oui... Alors mito? Heureuse? sans gêne? Ou alors elle aime ca ?!
Ce n'était pas de la prostitution étudiante, mais j'ai connu une trav' qui se prostituait avec joie, elle aimait vraiment son boulot, mais d'un autre côté elle avait vécu des trucs qui l'ont un peu chamboulé dans sa tête donc bon...

Si c'est les mensonges d'une fille qui veut s'inventer un vie trépidante et se faire remarquer, c'est juste trop nul, mais bon j'ai pas envie de juger quelqu'un que je ne connais pas, ça se trouve elle est grave dans la merde et elle veut pas le montrer, ça se trouve elle kiffe pas ce qu'elle fait mais elle veut pas le dire et veut faire penser le contraire...tout les scénario sont possible vu de derrière mon écran. ^^





Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Lumie Naissante

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 27

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 16:05

Jordan Shaw a écrit:
C'est dommage de s'appuyer sur ce genre d'exemple bas de gamme sur une chose si triste et aberrante en soi. Il y a d'autre exemple bien plus injuste de fille qui n'ont "malheureusement" pas "le choix", ou sont exploités. Même si on a toujours le choix, avec la morale tout ça.

Beh c'est la seule fille de mes connaissances qui se prostitue. C'est pour cela que je vous ai demandé si vous aviez des exemples. Apres, j'pourrais tres bien parler des reportages mais apres, ca reste du médias...On ne connait pas reellement la vie des personnes...

Anagram_Underscore a écrit:
Citation :
Bah oui... Alors mito? Heureuse? sans gêne? Ou alors elle aime ca ?!
Ce n'était pas de la prostitution étudiante, mais j'ai connu une trav' qui se prostituait avec joie, elle aimait vraiment son boulot, mais d'un autre côté elle avait vécu des trucs qui l'ont un peu chamboulé dans sa tête donc bon...

Si c'est les mensonges d'une fille qui veut s'inventer un vie trépidante et se faire remarquer, c'est juste trop nul, mais bon j'ai pas envie de juger quelqu'un que je ne connais pas, ça se trouve elle est grave dans la merde et elle veut pas le montrer, ça se trouve elle kiffe pas ce qu'elle fait mais elle veut pas le dire et veut faire penser le contraire...tout les scénario sont possible vu de derrière mon écran. ^^


Après voilà, c'est tellement simple et rapide de se faire de l'argent facile.. J'me demande comment les personnes se sentent en elles meme, comment ca travail dans leur tete? Et est qu'après avoir fait ca elles peuvent avoir des relations sexuelles épanouïes? Avec plaisir? Et envie?

________________________________________
~°o°~ Lumie respire le Printemps perpétuel, la renaissance de l'amour et de la vie ! Ouverte à tout, curieuse de tout, avide de nouvelles rencontres et de découvertes, Lumie est en floraison constante et ininterrompue ! Et même si Lumie n'en a pas encore conscience, ses passions sont sans limites et rien ne saurait arrêter la marche de ses rêves et son amour de la vie ! Quand elle commence à rêver, l'Univers entier la soutient... Lumie a la couleur de la Vie. ~°o°~
Revenir en haut Aller en bas
http://artment.free.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 16:43

Je n'ai pas une explication particulière et faut individualiser les cas. Je viens d'un quartier où ça existait et j'ai déjà entendu une ancienne voisine (et copine de classe plus ieune) me dire ça :"Je ne prends pas de plaisir avec les hommes et baiser c'est une corvée alors autant que ça me rapporte surtout qu'en bossant j'ai l'impression de me prostituer aussi en donnant mes mains à un salaud qui m'exploite.". Quand on désacralise le sexe et qu'on ne croit plus trop en l'amour et qu'on en bave avec des enfants à nourrir, on peut choisir cette voie.

On peut aussi aimer, avoir une sexualité épanouie et proposer des relations sexuelles tarifées. Certaines y arrivent. Elles jouent un rôle et ne ressentent rien. C'est un moment à passer et il n'a rien à voir avec le sexe à la maison avec l'homme qu'elle aime, si elle en a un.

C'est un autre débat et je ne veux pas faire de hs mais dans le porno ça existe aussi. Des filles très épanouies qui s'éclatent, d'autres qui en souffrent mais veulent de l'argent, d'autres qui n'aiment pas du tout le sexe mais ont un homme avec qui ça se passe bien affectivement etc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 17:31

Ses parents l'aident sans l'aider ? Ca veut dire quoi exactement ?
Qu'elle n'a pas eu son augmentation, non-nécessaire pour son statut d'étudiant, et donc qu'elle préfère se faire plus de blé et plus rapidement pour subvenir à ses envies consuméristes ?
Faudrait savoir si c'est une nécessité ou si elle aime vraiment ça au final.

Quand à dire :
Citation :
Du jour au lendemain sa vie a basculée lorsqu'elle s'est mise à "vendre son corps" pour quelques euros.
Dépend toujours (comme dit plus haut) de comment c'est vécu de son côté.
Et "pour quelques euros", faut pas non plus déconner.
2h (+ resto), biens vécus => 150€
8h+1h de trajet, mals vécus => 100€ (qui est une "généralité" dans nos sociétés)
En soit vendre son corps, on le fait tous d'une façon ou d'une autre.

Citation :
Quand on désacralise le sexe et qu'on ne croit plus trop en l'amour et qu'on en bave avec des enfants à nourrir, on peut choisir cette voie.
Ca dépend des gens, il y en a qui associe sexe à amour, d'autres non. Question de point de vue.
Reste le problème de la moralité (catho?) et les traditions qu'on essaie d'imposer/de nous imposer. On est passé de pas de sexe avant le mariage à pas de sexe sans amour.

Ce qu'il faudrait savoir en fin de compte : Nécessité financière ou envie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 17:47

Citation :
Ca dépend des gens, il y en a qui associe sexe à amour, d'autres non. Question de point de vue
C'est exactement ce que je voulais dire. J'ai mis "peut" justement pour dire que c'était une possibilité selon les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 20:26

Lumie Naissante a écrit:
A. est une jeune étudiante de 23 ans en IUT afin de devenir éducatrice spécialisée.

Beuh... -_-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 20:37

RTH, tu sais quoi faire si jamais tu as un souci financier..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 20:42

J'y réfléchirai ouais... Uriah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Jeu 1 Déc 2011 - 21:37

J'ai ami qui a été gigolo pendant quelques mois. Mais c'était pas vraiment par nécessité. Il était juste un peu pommé dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Ven 2 Déc 2011 - 0:00

Il y a un film pas mal sur la prostitution étudiante c'est "Mes chères études".

Sinon je viens de publier une chronique de bouquin sur une nouvelle forme de prostitution au Japon : des jeunes filles de 13 à 20 ans collégiennes et lycéennes, acceptent des "rendez-vous arrangés" payés avec des hommes pour pouvoir se payer des fringues et des accessoires de mode de marque.

Ma chronique (cliquez sur l'image) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 22:41

La prostitution des étudiantes ça crains !!!!! (sauf si la jeune fille le fait de plein gré mais ça reste rare à mon avis.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:13

J'suis partie de chez ma mère juste après l'obtention d'mon bac avec un peu d'argent en poche et en fait, avec des galères, j'ai vite commencé ma 1ere année d'esia tellement dans la merde financièrement de juillet jusqu'à janvier, qu'à un moment, "j'y ai pensé".
A vrai dire, c'est un ami à moi, qui n'est plus mon ami depuis parasite, qui m'a suggéré de faire ça, très sérieusement. Non qu'il soit un mac etc, juste que j'étais dans une merde noire sans de vrai moyen de survivre.
Certes, j'avais mon année de payée, un pseudo toit sur la tête et un pseudo taff. Mais je gagnais moins de 300€/mois, j'avais 100€ à donner chaque mois pour pas dormir dehors (ce qui est donné, mais bon, pour quelles conditions... =/), 100€ de prêt étudiant et le reste devait me permettre de manger pour le mois. Mon père ne m'a jamais aidé et quand bien même je n'aurai pas momentanément coupé les ponts avec ma mère, elle avait ses propres soucis et n'aurait guère pu m'aider.
Alors oui, j'y ai pensé. Très fortement. J'ai rangé mon amour propre au placard pour ma survie et j'ai voulu fermer les yeux. Et dans la merde noire où j'étais, c'est une étudiante d'esia qui m'a tendu la main. J'ai vécu avec elle, on s'est soutenu et depuis, on ne se lâche plus. Je n'ai pas eu à me prostituer, ou à voler, ou je ne sais quoi.
J'ai des amis, garçons comme filles, qui le font, parce qu'ils sont dans des merdes noires, parce qu'ils ont fermé les yeux aussi, que personne n'a pu les aider. Certains s'en cachent et s'en rendent malade, d'autres le vivent mieux...
C'est quelque chose dont on ne parle pas et qui existe malheureusement. Beaucoup trop à mon goût.
Il y a de plus en plus d'étudiants chaque années, beaucoup viennent de milieux modestes ou pauvres, beaucoup n'ont pas la possibilité de trouver une place dans une chambre, enfin, un trou plutôt, universitaire, le travail pour les jeunes, même à mac do etc, manque parfois, certains étudiants du privé, comme je le fus, n'ont pas droit aux aides sociales, etc...
Pour les aides sociales, tiens, parlons en.
Dans cette période sombre, je suis allée voir une connasse d'assistante sociale. Je lui ai dis ma situation et ce qu'elle a trouvé à me dire c'est : On ne fait pas la charité. Tu as des études, un emploi, un toit, tu n'as pas à te plaindre.
Je suis allé voir un truc de quartier, sachant que j'étais à Oullins, un des endroits les plus sensible de Lyon. On m'a sorti qu'on ne pouvait également rien pour moi parce que : j'avais un bac, que j'étais encore scolarisé et dans du privé et supérieur, que j'avais un travail même si c'était du gros foutage de gueule, que je n'étais pas handicapée ni mère célibataire.
On m'a dit de demander de l'aide auprès de mon école... Esia n'a jamais rien fait, que ce soit pour les logements comme pour les besoins alimentaires etc. Le Crous ne peut pas m'aider, me restait quoi ? Secours populaire, etc... C'est cool, à tout juste 18ans que je venais à peine d'avoir, de se dire qu'on commence bien la vie... Encore que je me sois fait refouler à 2-3 de ses organismes parce que je n'étais, là encore, pas en assez grande difficulté pour "passer devant certains"...

Bref, la prostitution, c'est triste, on y prend pas forcément son pied, mais quand on a plus que ce choix là, on le prend.
La France, au niveau des aides, conditions de vie des étudiants etc, me débecte profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:17

Le pire finalement c'est pas que les jeunes se prostituent mais que des gens payent pour leurs services.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:21

Le fait d'en venir à se prostituer surtout, dénote un soucis dans l'ordre même des choses... Acheter autrui est plus un soucis morale.
La, c'est un phénomène de société, la prostitution. Un soucis de société.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:22

Je suis d'accord sur ça aussi. Il est assez décevant de voir que des étudiants sont obligé d'en arrivé à de tel extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:33

Clair.

La prostitution, sans faire un exposé ou des éloges sur la profession en elle même (car s'en est une), c'est un mal nécessaire disons.
Avant, aller dans un bordel c'était un luxe, pour les gens aisés, les prostituées étaient des demis mondaines, elles pouvaient vivre comme des bourgeoises, dans des belles maisons etc, à condition d'être assez belle, loin d'être bête, etc...
Certes, y avait les "nympho de l'époque", celles pour les soldats, etc...
Bien qu'être une fille de maison close n'était pas évident, elles avaient un toit, nourrit, soignée, pas comme celles dehors qui crevait de syphilis... Et celles de maisons closes, si elles savaient y faire, pouvaient devenir la nouvelle proprio de la maison close.
Avant, c'était des mouroirs... Après cette période là aussi (entre 1700 et 1800), et d'ailleurs pour ça qu'on les a fermé.
Il y avait aussi beaucoup moins de délinquance sexuelle qu'actuellement, ça coutait rien une fille, sans oublier le fait qu'on avait presque comme des castes en France.. donc les filles de plus ou moins bonnes naissances qui s'adonnaient en gros à courtiser (ça vient quand même de l'époque de rois et sans souteneur (et d'encore bien avant, certes ^^ c'est pas le plus vieux métier du monde pour rien ^^) (c'est là le problème et la décadence, quand ceux ci sont venu à les battre, les voler, les macs quoi), elles avaient pas trop de soucis...

En espagne, actuellement, on en réouvre.

Le soucis actuel, en plus d'être un soucis de société, c'est une prostitution "choisie" par manque de choix et choisie dans le sens qu'on "choisie" son client. Il n'en reste pas moins qu'énormément de filles, ou d'hommes, se font avoir, battre, voler, tombe sous le controle d'un mac, etc... C'est une prostitution carrément malsaine car incontrolée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:37

Citation :
Avant, aller dans un bordel c'était un luxe, pour les gens aisés, les prostituées étaient des demis mondaines, elles pouvaient vivre comme des bourgeoises, dans des belles maisons etc, à condition d'être assez belle, loin d'être bête, etc...

ca dépendait aussi du type de maison close...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:38

Ouai, mais y avait pas que les maisons closes... Uriah Y avait aussi les maisons d'abattages. A 50 mecs par jour Chewie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   Sam 3 Déc 2011 - 23:41

C'est ce qu'on appel un mouroir Keir. Ou on remplissait les nanas jusqu'à ce qu'elles en meurent (d'ou le mot mouroir)
Mais tout les clients, dans ces 50 gens, ne sont pas tous des précoces qui auront besoin d'la battre pour s'finir.
Et oui, panda. C'est pour ça que j'ai dis "pouvaient" et que j'ai bien précisé qu'il y avait plusieurs types de prostitution. Y a les basses extractions et les hautes. La rue (orpheline, mendiante, malades...) < les mouroirs < (pouvant être = aux maisons closes, en fonction de la condition de vie, des macs, de la qualité d'un tas de chose et de la morale de tous, genre pendant les foires au travail, celles qu'on étaient vendues et qui devaient payer leur liberté) (des filles de la rues "potables", de paysans, qui ont fuient un mariage etc, d'ouvriers...) < les demis mondaines (en gros, des geisha, à apprendre les plaisir du corps, de la conversation, acceptaient d'être sous considéré, ne pouvant être la femme de leur amant principal)...


Dernière édition par Noumenie le Sam 3 Déc 2011 - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prostitution des étudiant(e)s   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prostitution des étudiant(e)s
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Meurtre à Bruxelles d'un jeune étudiant
» Job étudiant CM à temps partiel.... c'est possible???
» [Site] Adobe : téléchargement, prix étudiant etc ...
» Etude opérateur internet à domicile suisse -Travail étudiant
» Prostitution : pénalisation des clients

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eclectique :: SOCIETE :: Société & Politique-
Sauter vers: