AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Slut-Shaming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 17:10

Mouais, j'ai quand même du mal à accepter d'être recadré par à priori et hiérarchisation des valeurs interpersonnelles.

Au delà du caractère... Volontairement "courant" (on va dire...), c'est surtout un volonté de ma part de mettre en lumière le manque de recul dont a fait preuve Strelok quand il m'a lancé tout ça à la gueule avec la pointe de dédain qui caractérise ce genre de remarque. Elle est pas à prendre de façon personnelle, je le traite pas de con ou d'autre chose, c'est juste le fossé entre la première partie de mon poste et la conclusion qui d'une certaine manière m'a amusée.

Donc dans le cadre de ma réflexion, elle me semble au contraire parfaitement légitime d'une part, et aussi sensée parce que c'est bien à ce genre de réaction qu'il se destine en continuant de déblatérer de tels jugement à l'emporte pièce. Donc cette phrase, je l'assume totalement.

Maintenant, quand au fait qu'elle entre dans le cadre de la charte du forum... Je suis plus modo après tout. Chewie

Edit' : autre article intéressant sur le sujet de la culture adolescente "moderne" sous une approche sociologique :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/D-une-culture-d-opposition-a-une
Revenir en haut Aller en bas
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 17:17

Comme le dirais le grand philosophe qu'était djisus: "Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde"!

Bref, je me fiche pas mal de savoir le pourquoi du comment de qui qu'a commencé, qui est condescendant, etc, ça n'a rien a foutre ici.
Je refuse que ce topic dégénère comme les autres. On doit pouvoir être capables de débattre gentiment sans que ça dérape sur des insultes et des attaques à peine voilées, non? Où alors je suis un bisounours au pays des licornes.
J'aimerais assez qu'on passe à autre chose et qu'on revienne au sujet, si c'est pas trop demandé.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 17:19

Je n'attend que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 17:54

RTH a écrit:
Déjà, on a la question épistémologique inhérente à chaque néologisme


... Uriah



Pardon.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:14

Mais encore...?
Revenir en haut Aller en bas
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:21

@AZ: ça veut tout simplement dire qu'on ne comprend en général pas le sens réel d'un néologisme, on lui appose trouzemilles définitions en fonction de ce qu'on en comprend.
définition du mot épistémologie

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:24

Keagan a écrit:
@AZ: ça veut tout simplement dire qu'on ne comprend en général pas le sens réel d'un néologisme, on lui appose trouzemilles définitions en fonction de ce qu'on en comprend.
définition du mot épistémologie

Je pense qu'elle a parfaitement compris où je veux en venir, mais j'attend surtout le fond de sa pensée parce que ce n'est pas avec des smiley qu'on engage un débat serein... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:32

Excuse moi mais je trouve que tu jargonnes énormément! Sinon je suis d'accord avec ton post et j'avais compris la phrase hein Smile

Citation :
Et là je prends position, si effectivement ça nécessite une démarche de réflexion sur les interdits et la permissivité des pratiques, c’est aux parents (ou du moins au titulaires légaux des la fonction éducative) et à PERSONNE d’autre d’amener le sujet aux enfants. Autant que je sache, on vit encore dans un Etat de Droit autant que dans une République laïque. Peut-être que ça ne signifie plus grand-chose pour certain, mais ça veux aussi dire qu’il y a tout un ensemble de « codes » qui viennent légitimer l’action que l’on exerce auprès d’autrui.

Ça je trouve ça pas malin, et ça me fait bizarre parce que j'ai jamais fonctionné comme ça. Tous les adultes éduquent plus ou moins les enfants. Mais bon c'est une autre mentalité.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:48

AZ a écrit:
Excuse moi mais je trouve que tu jargonnes énormément! Sinon je suis d'accord avec ton post et j'avais compris la phrase hein Smile

Ouais, c'est un peu la facilité du concept qui est à l'oeuvre, mais c'est aussi difficile de s'en détacher quand tu débats de tout et de rien sur un forum internet. P'tet aussi parce que j'ai pas qu'ça à foutre d'ailleurs... Uriah Laughing

AZ a écrit:
Citation :
Et là je prends position, si effectivement ça nécessite une démarche de réflexion sur les interdits et la permissivité des pratiques, c’est aux parents (ou du moins au titulaires légaux des la fonction éducative) et à PERSONNE d’autre d’amener le sujet aux enfants. Autant que je sache, on vit encore dans un Etat de Droit autant que dans une République laïque. Peut-être que ça ne signifie plus grand-chose pour certain, mais ça veux aussi dire qu’il y a tout un ensemble de « codes » qui viennent légitimer l’action que l’on exerce auprès d’autrui.

Ça je trouve ça pas malin, et ça me fait bizarre parce que j'ai jamais fonctionné comme ça. Tous les adultes éduquent plus ou moins les enfants. Mais bon c'est une autre mentalité.

Dans ce cas, un peu d'empirisme (j'aime le jargon Cool_Ouais ) :

T'accepterais qu'un illustre inconnu vienne foutre sur la tronche de ton gamin pour sa façon de se fringuer/parler ou de la musique qu'il écoute de la simple "légitimité" qu'il se donne par sa propre représentation de l'échelle des valeurs ?
La question n'a rien de rhétorique, elle est ouverte et j'ai vraiment envie de recevoir tout type de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 18:56

RTH a écrit:


Ouais, c'est un peu la facilité du concept qui est à l'oeuvre, mais c'est aussi difficile de s'en détacher quand tu débats de tout et de rien sur un forum internet. P'tet aussi parce que j'ai pas qu'ça à foutre d'ailleurs... Uriah Laughing

Ouais j'imagine! Mais pour des gens qui ont pas l'habitude de ce genre de langage (moi ça va j'entends parler d'"obstacles épistémologiques" à longueur de temps), ça doit être un peu obscur.

RTH a écrit:
Dans ce cas, un peu d'empirisme (j'aime le jargon Cool_Ouais ) :

T'accepterais qu'un illustre inconnu vienne foutre sur la tronche de ton gamin pour sa façon de se fringuer/parler ou de la musique qu'il écoute de la simple "légitimité" qu'il se donne par sa propre représentation de l'échelle des valeurs ?
La question n'a rien de rhétorique, elle est ouverte et j'ai vraiment envie de recevoir tout type de réponse.

Alors dit comme ça ça donne un truc vraiment barbare, mais dans le fond oui, le nombre de tartes que je me suis prise d'illustres inconnus parce que je faisais des conneries dans le quartier ou quoi et qu'il y avait pas mes parents, sincèrement j'aurais beaucoup de peine à toutes me les rappeler. Généralement c'est quand même quelqu'un qu'on connaît, même de loin, genre voisin etc. Mais ça m'est arrivé de me faire remettre en place par des inconnus oui. C'est aussi une façon de prendre soin les uns des autres.

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 19:00

Y'a différents degrés selon moi. Évidemment quand tu fais une "vraie" connerie, ok. Mais qu'un inconnu vienne te faire la morale sur ta façon d'être, alors là c'est autre chose.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Mer 1 Mai 2013 - 19:09

AZ a écrit:
RTH a écrit:


Ouais, c'est un peu la facilité du concept qui est à l'oeuvre, mais c'est aussi difficile de s'en détacher quand tu débats de tout et de rien sur un forum internet. P'tet aussi parce que j'ai pas qu'ça à foutre d'ailleurs... Uriah Laughing

Ouais j'imagine! Mais pour des gens qui ont pas l'habitude de ce genre de langage (moi ça va j'entends parler d'"obstacles épistémologiques" à longueur de temps), ça doit être un peu obscur.

RTH a écrit:
Dans ce cas, un peu d'empirisme (j'aime le jargon Cool_Ouais ) :

T'accepterais qu'un illustre inconnu vienne foutre sur la tronche de ton gamin pour sa façon de se fringuer/parler ou de la musique qu'il écoute de la simple "légitimité" qu'il se donne par sa propre représentation de l'échelle des valeurs ?
La question n'a rien de rhétorique, elle est ouverte et j'ai vraiment envie de recevoir tout type de réponse.

Alors dit comme ça ça donne un truc vraiment barbare, mais dans le fond oui, le nombre de tartes que je me suis prise d'illustres inconnus parce que je faisais des conneries dans le quartier ou quoi et qu'il y avait pas mes parents, sincèrement j'aurais beaucoup de peine à toutes me les rappeler. Généralement c'est quand même quelqu'un qu'on connaît, même de loin, genre voisin etc. Mais ça m'est arrivé de me faire remettre en place par des inconnus oui. C'est aussi une façon de prendre soin les uns des autres.

Alors, si on parle d'appréhension du vivre ensemble et de construction identitaire, effectivement il y a bien un détachement de la sphère familiale qui s’opère (et heureusement, ça s'appelle juste vivre en société).

Mais dans l'absolu, et je pense que c'est là qu'on n's'est pas compris, c'est que ma réflexion s'inscrit dans le registre du domaine intime (la sexualité, les goût vestimentaires, l'appropriation du corps et j'en passe...) C'est bien ce dont il est question dans le "slut-shaming" dans l'envahissement, l'intrusion du "Moi" par autrui avec une telle violence et une telle hiérarchisation des normes que tu deviens forcement une sous-merde. J'ai pas résisté au fait d'aller lire les commentaires de l'article posté par Nouménie, et je trouve qu'il y en a un qui corrobore assez ce que je dit :

Spoiler:
 

Bon, le témoignage s'achève sur un bashing de "l'insulteuse" que j'remet pas parce que j'le trouve un peu plus maladroit, mais il faut aussi laisser la place à celles qui ont subit ça de plein fouet.
Revenir en haut Aller en bas
kyungjin
Prononcez "kyungjin"
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 42

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 1:06

Je viens de lire cet article. J'ai trouvé ça violent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

________________________________________
Perles d'enfant, les mots de ma fille en strips.
"Je n'existe pas parce que je clique, j'existe parce que je réfléchis." (Lao-Tseu, VIè siècle av. JC)
Revenir en haut Aller en bas
http://kyungjin.canalblog.com
TheBoogieNovice

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 26

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 1:26

Hum... Personnellement je prendrais ces dires avec des pincettes. Même si je ne nie pas le fait que les filles se fassent insulter gratuitement plus souvent qu'on ne le croit, je pense que ce récit est quelque peu exagéré.

Ça me paraît un peu surfait tout ça : trop d'exercices de style, de phrases choc (genre "un goût étrange dans ma bouche, comme de la bile"...). Puis c'est sans compter les incohérences dans le récits, notamment temporelles : Non, c’était en pleine après midi (4ème ligne) → Mon passage dans cette ruelle a 3h du matin n’est pas une excuse (avant-dernière ligne). Enfin, je suis peut-être un peu trop sceptique...

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoogieNovice
kyungjin
Prononcez "kyungjin"
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 42

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 1:31

Dans ce dernier paragraphe, elle ne reprend pas la scène qu'elle a vécu, mais les excuses classiques qui font de la victime une coupable, et dont elle parle juste avant en évoquant les femmes victimes d'agressions sexuelles.
Pour contrebalancer tout ça avec sa dernière phrase.

________________________________________
Perles d'enfant, les mots de ma fille en strips.
"Je n'existe pas parce que je clique, j'existe parce que je réfléchis." (Lao-Tseu, VIè siècle av. JC)
Revenir en haut Aller en bas
http://kyungjin.canalblog.com
TheBoogieNovice

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 26

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 1:37

Mea culpa !! En fait pour être franc et ayant lu assez rapidement, je ne savais pas comment prendre ce paragraphe (comme récit ou figure de style) et j'ai hésité à le citer. Mais dans ce cas, je le cite en tant qu'artifice supplémentaire à l'exercice de style... Pour moi, ce texte reste profondément extrapolé et un peu trop alarmant plutôt que "violent".

M'enfin bon, ceci dit osef : les femmes se font effectivement régulièrement agressées dans les rues, c'est un fait. (Désolé d'avoir intervenu inutilement... Ce n'est pas une excuse, mais la fatigue me gagne, après 1 nuit blanche et une à 3 heures.)

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoogieNovice
Wawash

avatar

Nombre de messages : 2940
Age : 30

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 1:50

Qu'est ce qui est extrapolé en fait?

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Violent Soho - Muscle Junkie

So dig my head into the ground,
this muscle jinkie tied me down.
And cut my limbs stuff them with air,
I won't, I can't I can't breathe here.
Revenir en haut Aller en bas
http://rockthiswayforum.forumsactifs.com/forum
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 2:10

kyungjin a écrit:
Je viens de lire cet article. J'ai trouvé ça violent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je l'ai lu, c'est clair que ce genre d'agression verbale peut être horrible, mais d'un autre côté - et je dit ça vraiment avec des pincettes, etou - je trouve quand même qu'elle l'a pris un peu beaucoup trop à coeur...
Les délires d'un con restent les délires d'un con, le coup du "j'ai mal comme si j'avais reçu un coup, de la bile dans la bouche, etc", ouais, c'est peut être un poil d'emphase quand même, même si le fond du propos est très juste.

Par contre, TBN, l'avant dernière lige n'est pas en lien avec l'expérience de la jeune fille, elle fait une extrapolation simplement. Comme elle aurait pu dire, "oui j'étais bourrée ce soir là, donc c'est certainement de ma faute" etc... Elle écrit ça pour donner un exemple.

(désolée mais je lole parce que je lis ce que vous avez écrit au fur et à mesure et je viens de me rendre compte que du coup je répète presque mot pour mot ce que vous venez de dire... Uriah Donc désolée pour la redite.)

Bref, pour reviendre à nos moutons, au final peu importe le style dans lequel est écrit ce texte, n'en reste pas moins ces quelques mots:

Citation :
Je me rends compte que nous nous formons des carapaces contre des insultes devenues quasiment pain quotidien.
Je suis devenue hermétique aux “hey, t’es bonne, tu m’suces ?”, aux “salope, file moi ton tel putain !” et aux “chienne !”. C’est devenu “normal”.
Mais quand un de ces malades trouve une nouvelle formule, la carapace se fendille et les horreurs s’infiltrent.

"C'est devenu normal" . Le fait de se faire traiter de pute parce qu'on porte un mini short est devenu banal. Et c'est assez effrayant je dois dire.

J'ai aussi trouvé un témoignage édifiant en lien avec le slut-shaming y'a quelques jours (il est en anglais):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Illustration du texte en spoiler:

Spoiler:
 

Citation :


Let me tell you something about today. Today was the hottest day of the year in New Jersey, I woke up sweating despite air conditioning because it was 95 degrees. Now, i did what any logical person would do and I put on my favorite pair of shorts so i wouldn’t be sweating throughout the day.

Even in my shorts i was sweating my balls off but I went through half of my day as normal, no boys stared at my ass or tried to grope me in public yet when i went to the the cafeteria a teacher told me to go to the office because he finds my shorts inappropriate. I head down to the office to find a group of girls wearing shorts and skirts sitting in a small room in the office, we where all ordered to call our parents or to change into the clothes they had offered us from the school store. These items of clothing included sweatpants and a large heavy sweatshirt. I obviously refused to wear those because it was 95 degrees and when you are sweating the key to cool down is NOT to put on more clothes. They told me I would have to stay in that room the whole day if it came down to it.

I was able to leave the office when my friend gave me a pair of yoga pants. The man who made me go down to the office brought down several other girls as I was leaving, at this point they didn’t care how long the shorts where they just sent everyone who was wearing a pair down. They warned me that if I put my shorts back on they would wright me up.

I put them back on anyway because just walking down the hallway in those yoga pants made me faint, dizzy,and extremely hot. Thats the main issue, it is hot enough for people to pass out in school but to the school system they would rather a girl suffer from a heat stroke then to have a boy become turned on. My shorts don’t say “COme fuck me in the middle of class” they say,”Its warm out”

The sexualizing of innocent students is not okay

Risking students health is not okay

and tHE LACK OF FEMINISM IN THE SCHOOL SYSTEM WILL NEVER BE OKAY

Je dois vous avouer que j'ai franchement la flemme de faire une traduction, au besoin si vous comprenez pas, demandez.


________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?


Dernière édition par Keagan le Jeu 30 Mai 2013 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wawash

avatar

Nombre de messages : 2940
Age : 30

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 2:29

Keagan a écrit:

Je l'ai lu, c'est clair que ce genre d'agression verbale peut être horrible, mais d'un autre côté - et je dit ça vraiment avec des pincettes, etou - je trouve quand même qu'elle l'a pris un peu beaucoup trop à coeur...
Les délires d'un con restent les délires d'un con, le coup du "j'ai mal comme si j'avais reçu un coup, de la bile dans la bouche, etc", ouais, c'est peut être un poil d'emphase quand même, même si le fond du propos est très juste.

Bah oui c'est un con le mec qui a dit ça mais ça empêche pas que ce genre de paroles ça reste quand même, quoi qu'on fasse, qu'on se dise que c'est qu'un con, ça reste et ça marque.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Violent Soho - Muscle Junkie

So dig my head into the ground,
this muscle jinkie tied me down.
And cut my limbs stuff them with air,
I won't, I can't I can't breathe here.
Revenir en haut Aller en bas
http://rockthiswayforum.forumsactifs.com/forum
TheBoogieNovice

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 26

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 2:32

(Nota : Avant tout, j'ai édité plusieurs fois mon post précédent donc je t'invite à y jeter un bref coup d’œil au cas où tu aurais lu une précédente édition.)

Qu'est-ce qui est extrapolé ?
→ Certainement pas le fait que les femmes subissent régulièrement l'affront de pauvres gars de ce genre. Non, ça c'est un fait immuable que je ne nie pas.

En fait, c'est la réaction de la damoiselle en question. Je sais bien que chacun a sa façon de réagir à une insulte (même si personnellement, j'ai du mal à m'en rendre compte car une insulte brute ou un gros mot me font autant d'effet que de pisser dans un violon). Cependant, de là à se foutre dans un tel état durant une journée complète... Ici, le récit me semble donc extrapolé par la démesure de la réaction (retournement d'estomac, 20 min pour faire 600 m...)

Ensuite, je trouve surtout qu'elle fait une véritable "victimisation". Déjà rien que dans l'emploi récurrent dans les titres du "j'en ai chier pour vous". Ça fait un peu la fille accablée qui s'en prend plein la gueule par le monde extérieur mais heureusement qu'elle est là pour nous remettre sur le droit chemin... C'est donc extrapolé au sens où c'est alarmant.

Enfin extrapolé au sens où c'est dramatisant, avec un usage excessif de formules choc et figures de style pour sensibiliser et interpeller le lecteur. Le tout pour nous amener sur la traditionnelle réflexion : le monde est pourri jusqu'à la moelle. Mais honnêtement un individu égaré (avec quelques autres certes) comme celui-ci est-il vraiment le symptôme de la décadence de notre société ?

(Nota : Attention, je suis le premier à dire que notre société est vérolée de partout, seulement je ne place pas la dégradation de la cause féministe comme une conséquence à cela, mais seulement à la condition naturelle de l'homme, qui est avant tout un animal brutal, une bête...)

Alors tu me diras sans doute, qu'elle dénonce seulement ce qu'elle a vécu et ressenti. Moi, je dis qu'elle y a ajouté une dimension dramatique qui, certes permet d'interpeller le lecteur pour une juste cause, mais qui lui sert aussi un peu à se faire plaindre. Voilà, ce qui me gêne un peu dans ce texte, cette volonté de se faire plaindre. Et d'ailleurs, ça a marché puisque certains lui souhaitent bien du courage pour se remettre de cette [épouvantable] épreuve.

Enfin bon, je dois bien admettre que l'osef de l'éventuelle arrière-pensée de la fille. Quelle en ait eu ou non, le slut-shamming et les agressions verbales sont bien présentes de nos jours.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoogieNovice
Wawash

avatar

Nombre de messages : 2940
Age : 30

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 2:39

J'arrête de répondre, ça m'énerve beaucoup trop là. bonne nuit.

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Violent Soho - Muscle Junkie

So dig my head into the ground,
this muscle jinkie tied me down.
And cut my limbs stuff them with air,
I won't, I can't I can't breathe here.
Revenir en haut Aller en bas
http://rockthiswayforum.forumsactifs.com/forum
TheBoogieNovice

avatar

Nombre de messages : 412
Age : 26

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 2:48

Je ne vois pas en quoi cela t'énerve, j'ai seulement expliqué mon point de vue, sans jamais évacuer la possibilité que je me trompe... En tout cas, sache que je m'en excuse (tout comme je m'étais excusé pour le caractère inutile de mon premier commentaire...)

Et bonne nuit. Wink

PS : Ma fatigue semble me faire défaut, encore pardon... rouge

________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/TheBoogieNovice
Keagan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12007
Age : 28

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 3:29

Le fait est que ce texte n'est pas très bien tourné. Mais il n'en reste pas moins que le fond est juste: ces insultes là peuvent être très mal vécues, et sont tombées dans une sorte de banalité inexcusable.
Parce que dans le fond, non, c'est pas normal de se faire traiter de salope, de pute ou de "viande à viol".
C'est quand même bien de se le rappeler de temps en temps - quelque aient été les possibles intentions de la narratrice.


________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Black_Thinking sur Blogger ~  Mes Textes ~ Dessins & Photo
Vatican Cameos sur Tumblr
Facebook|Twitter|Ask fm|SensCritique

Keagan Ashleigh Boutique on Etsy

All of time and space; everywhere and anywhere; every star that ever was. Where do you want to start?
Revenir en haut Aller en bas
kyungjin
Prononcez "kyungjin"
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 42

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 11:45

Pour moi, sa réaction est tout à fait plausible.
Qu'elle en ait rajouté, peut-être. Volontairement, pas sûr. C'est son ressenti, et même plutôt le souvenir de son ressenti. Pas forcément fidèle à la réalité.
Certes, elle en rajoute aussi dans le style, elle traduit la violence de ce qu'elle a vécu dans la façon de l'écrire, pour le faire ressentir au lecteur. Elle cherche à être directe et percutante, normal, c'est le propos et le style même de son blog (y a qu'à voir le titre et sous titre : "j'en ai chié pour vous - Dans la vie y'a les trucs cools et y'a le reste.").

Je comprend qu'on puisse ne pas adhérer à cette façon de faire.
Il n'empêche que ce qu'elle dénonce ici me semble bien réel. Et c'est tellement banalisé qu'y en a qui en arrive à refuser de croire que ce puisse être à ce point traumatisant.

J'ai eu connaissance de cet article par une amie qui l'a partagé sur Facebook avec ce commentaire : "les regards aussi parfois suffisent".

________________________________________
Perles d'enfant, les mots de ma fille en strips.
"Je n'existe pas parce que je clique, j'existe parce que je réfléchis." (Lao-Tseu, VIè siècle av. JC)


Dernière édition par kyungjin le Jeu 30 Mai 2013 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kyungjin.canalblog.com
Internet Puke
Admin
avatar

Nombre de messages : 10622
Age : 29

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 12:22

+1
Revenir en haut Aller en bas
http://jim-howl.tumblr.com/
Azède

avatar

Nombre de messages : 4621
Age : 24

MessageSujet: Re: Slut-Shaming   Jeu 30 Mai 2013 - 13:53

Extrapolé? Merde la nana vient de se faire taxer de "viande à viol"!!! On me sort un truc pareil mais je DEMONTE le mec en face!

Comment ça sa réaction est exagérée? MERDE, vous savez ce que c'est un viol????? Qui vous dit qu'elle a pas déjà subit ce type de violences? Je suis un peu sur les nerfs aussi, parce que là il ne s'agit pas de "se faire plaindre"! Vous vous sentirez comment si un type vous interpellait dans la rue pour vous dire "toi, la prochaine fois que je te vois, je te coince, je t'explose sur le bitume et je te file une balle dans la tête"? Pour moi c'est le même type de violences, on ne connait pas la situation, on ne connait pas le vécu de la jeune fille.
Se faire traiter de pute est une chose, "viande à viol" en est une putain d'autre!

Sa réaction me semble pas du tout exagérée, j'ai mis des droites pour moins que ça et je compte plus le nombre de fois où des copines ont dû me calmer pendant 30min alors qu'on m'avait gratuitement taxée de pute ou de "retourne dans ton harem" (sic).

Bon c'était le coup de gueule :p

________________________________________
Blog l'Enlivrée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Potentissimus est qui se habet in potestate


Dernière édition par Azède le Jeu 30 Mai 2013 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lenlivree.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slut-Shaming   

Revenir en haut Aller en bas
 
Slut-Shaming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eclectique :: SOCIETE :: Société & Politique-
Sauter vers: